Quand on pense à Blackberry, on pense forcément à des smartphones professionnels. TCL qui détient cette marque a affirmé vouloir développer des écrans pliables mais on ne sait pas vraiment si les smartphones sont concernés.

Des appareils électroniques pliables pour 2020

L’entreprise TCL qui est connue pour produire divers équipements électroniques notamment des téléviseurs et des téléphones portables sous la marque Blackberry semble aussi vouloir se joindre à la frénésie des smartphones pliables ou du moins des équipements électroniques pliables. La marque a affirmé qu’elle avait l’intention de mettre sur le marché d’ici 2020 des produits pliables sans forcément préciser de quoi il va s’agir au juste. Compte tenu de la vaste panoplie de produits que la marque fabrique, on peut se demander si tous seront concernés par l’introduction des écrans pliables. Stefan Streit qui un l’un des plus importants représentants de la marque a affirmé que cette technologie n’allait pas s’arrêter aux smartphones mais qu’il était fort possible que cette technologie soit intégrée aux téléviseurs et à des bracelets connectés entre autres. Mais, entre une annonce et ce qui va réellement se produire, il y a tout un monde.

Si certains disent que 2020 semble un peu lointaine compte tenu du grand nombre de smartphones pliables qui devraient faire leur apparition cette année (notamment ceux de Samsung et Huawei), TCL de son côté affirme qu’elle ne veut pas se hâter et qu’elle veut avant tout proposer des équipements performants. La marque souhaite aussi prendre la température du marché pour savoir ce qu’attendent vraiment les consommateurs. Sont-ils susceptibles d’être intéressés par une télévision enroulable comme celle exposée par LG lors du CES ? Sont-ils plutôt intéressés par un smartphone qui peut également offrir un affichage plus large ? Les réponses à ces questions ne viendront qu’avec le temps.

Y aura-t-il un smartphone pliable de TCL ?

Même si Stefan Streit n’a pas clairement précisé s’il y aura un smartphone pliable de la part de TCL, il y a à la fois des éléments en faveur de cette possibilité et des éléments en sa défaveur. Blackberry ne détient pas une grande part de marché sur les smartphones. Or, la technologie semble mobiliser beaucoup de ressources financières et il ne serait peut-être pas rentable pour la marque d’autant investir pour une petite part de marché. Par ailleurs, la marque de TCL est avant tout destinée aux professionnels et ce public n’est pas forcément friand d’une innovation comme les écrans pliables qui semble plus servir la forme que le fond. La clientèle de ce genre de téléphones, constituée de personnes travaillant dans les hautes sphères des gouvernements et dans de grandes entreprises s’intéresse davantage à la longévité, à la solidité et à la sécurité qu’au design. Blackberry ne semble pas être le genre de marques à vouloir à tout prix suivre les dernières tendances.

Pourtant, les récentes déclarations de Stefan Streint semblent indiquer que la marque ressent la nécessité de suivre cette tendance parce qu’on en entend parler tout le temps et sans cesse. C’est le genre de révolution qu’une marque se sent obligée de suivre si elle veut survivre. Les hommes d’affaires et hommes d’état ne remarquent pas le design en premier mais eux aussi recherchent la praticité et un smartphone qui peut facilement se plier et se ranger à l’intérieur d’une poche semble être pratique et intéressant pour eux.